Accueil  |  Plan du site  |  Publications  |  Présentation  |  Contact  |  Liens

 

Accueil > Méditer > Pensée

Souviens-toi de Jésus-Christ …

2Timothée 2.8


Souviens-toi de Jésus-Christ
 

Quand ta route devient difficile et que tu es tenté d’abandonner : souviens-toi de Jésus-Christ.

Quand tu es seul et découragé et que personne n’y fait attention : souviens-toi de Jésus-Christ.

Quand la vie te pèse et que tu te demandes à quoi bon : souviens-toi de Jésus-Christ.

Quand les chrétiens autour de toi semblent bénis et que tu crois avoir été oublié : souviens-toi de Jésus-Christ.

Quand le monde mensonger te dégoûte et que tu voudrais t’envoler comme une colombe : souviens-toi de Jésus-Christ.

Quand le mal t’enserre et que tu ne vois plus d’issue : souviens-toi de Jésus-Christ.

Quand la croix est lourde et que tu es seul à la porter : souviens-toi de Jésus-Christ.

Quand le ciel te semble de bronze et tes prières inutiles : souviens-toi de Jésus-Christ.

 

Quand tout va bien et que tu n’as aucun souci grave : souviens-toi de Jésus-Christ.

Quand ta vie s’écoule comme un long fleuve tranquille sans te poser des questions : souviens-toi de Jésus-Christ.

Quand tu peux te préoccuper de toi et que ton compte en banque est bien garni : souviens-toi de Jésus-Christ.

Quand Dieu a pourvu dans tous tes besoins : souviens-toi de Jésus-Christ.

 

Le soldat que nous sommes n’a pas encore livré son dernier combat.

L’athlète que nous sommes n’a pas encore gagné la course.

Le laboureur que nous sommes n’a pas encore rentré sa récolte.

Souviens-toi donc de Jésus-Christ.

Egbert Egberts 

 

 


Texte biblique proposé pour accompagner cette courte méditation :
2Timothée : (version Semeur)

Toi donc, mon enfant, puise tes forces dans la grâce qui nous est accordée dans l’union avec Jésus-Christ. Et l’enseignement que tu as reçu de moi et que de nombreux témoins ont confirmé, transmets-le à des personnes dignes de confiance qui seront capables à leur tour d’en instruire d’autres. Tel un bon soldat de Jésus-Christ, prends, comme moi, ta part de souffrances. Celui qui s’engage dans une expédition militaire ne s’embarrasse pas des affaires de la vie civile, afin de donner pleine satisfaction à l’officier qui l’a enrôlé. On n’a jamais vu un athlète remporter le prix sans avoir respecté toutes les règles. C’est au cultivateur qui travaille dur d’être le premier à jouir de la récolte.  Réfléchis bien à ce que je te dis et le Seigneur te donnera de comprendre toutes ces choses. Souviens-toi de Jésus-Christ, ressuscité d’entre les morts, descendant de David, conformément à l’Evangile que j’annonce.

C’est pour cet Evangile que je souffre, jusqu’à être enchaîné comme un criminel. La Parole de Dieu, elle, n’est pas enchaînée pour autant. Je supporte donc patiemment toutes ces épreuves, à cause de ceux que Dieu a choisis, pour qu’eux aussi parviennent au salut qui est en Jésus-Christ, et à la gloire éternelle qui l’accompagne. Car ces paroles sont certaines : Si nous mourons avec lui, avec lui nous revivrons, et si nous persévérons, avec lui nous régnerons. Mais si nous le renions, lui aussi nous reniera. Si nous sommes infidèles, lui, il demeure fidèle, car il ne pourra jamais se renier lui-même.

C’est cela qu’il te faut rappeler sans cesse. Recommande solennellement devant Dieu d’éviter les disputes de mots : elles ne servent à rien si ce n’est à la ruine de ceux qui les écoutent. Efforce-toi de te présenter devant Dieu en homme qui a fait ses preuves, en ouvrier qui n’a pas à rougir de son ouvrage, parce qu’il transmet correctement la Parole de vérité. Evite les discours creux et contraires à la foi. Ceux qui s’y adonnent s’éloigneront toujours plus de Dieu. La parole de ces gens est comme une gangrène qui finit par dévorer tout le corps. C’est le cas d’Hyménée et de Philète. Ils se sont écartés de la vérité en prétendant que la résurrection a déjà eu lieu. Ainsi, ils sont en train de détourner plusieurs de la foi. Cependant, le solide fondement posé par Dieu demeure; il porte, en guise de sceau, les inscriptions suivantes : Le Seigneur connaît ceux qui lui appartiennent et “Qu’il se détourne du mal, celui qui affirme qu’il appartient au Seigneur”. Dans une grande maison, il n’y a pas seulement des vases d’or et d’argent, il y en a aussi en bois et en terre cuite. Les premiers sont réservés aux grandes occasions. Les autres sont destinés à l’usage courant. Eh bien, si quelqu’un se garde pur de tout ce dont j’ai parlé, il sera un vase destiné à un noble usage, purifié, utile à son propriétaire, disponible pour toutes sortes d’œuvres bonnes.

Fuis les passions qui peuvent assaillir un jeune homme. Fais tous tes efforts pour cultiver la foi, l’amour et la paix avec tous ceux qui font appel au Seigneur d’un cœur pur. Refuse les spéculations absurdes et sans fondement; tu sais qu’elles suscitent des querelles. Or, il n’est pas convenable pour un serviteur du Seigneur d’avoir des querelles. Qu’il se montre au contraire aimable envers tout le monde, capable d’enseigner, et de supporter les difficultés. Il doit instruire avec douceur les contradicteurs. Qui sait si Dieu ne les amènera pas ainsi à changer d’attitude pour connaître la vérité ? Alors, ils retrouveront leur bon sens et se dégageront des pièges du diable qui les tient encore captifs et assujettis à sa volonté.

 

 

 

 

Pour télécharger la Bible avec un logiciel de recherche, vous pouvez aller sur le site suivant (le programme est gratuit) : http://www.123-bible.com/index.htm.
Vous pouvez trouver d’autres méditations, une par jour, sur le site suivant :
http://www.vivreaujourdhui.com/
Vous trouverez les archives des pensées 
à cet endroit et celles de la deuxième série ici et celles de la troisième série ici. Les archives de la série actuelle, la quatrième, sont ici.
Les archives des pensées sur les 39 livres de l’Ancien Testament
sont ici.
Les archives des pensées des 27 livres du Nouveau Testament
sont ici
.

 


Il n’est pas fou celui qui perd ce qu’il ne peut garder, afin de gagner ce qu’il ne peut perdre. (Jim Elliot)