Accueil  |  Plan du site  |  Publications  |  Présentation  |  Contact  |  Liens

 

Accueil > Méditer > Pensée

afin que vous ne vousattristiez pas
comme les autres qui n’ont pas d’espérance
.

1Thessaloniciens 4.13


Servir en l'attendant
 

Quel contraste entre le chrétien et le non-chrétien ! Nous nous endormons pour être réveillés. Il n’y a ni terreur, ni apathie, mais attente. Sur un ancien monument se trouve cette phrase latine : Mors mortis morti mortem nisi morte dedisset, aeternae vitae janua clausa foret. “A moins que la mort de la mort ait donné la mort à la mort par la mort, la porte de la vie éternelle serait fermée”. Jésus a vaincu la mort. La porte est ouverte. Nous y sommes entrés et la mort ne pourra rien y changer, car nous nous réveillerons ! Nous irons à la rencontre du Seigneur. Et si nous vivons encore à ce moment-là, nous serons enlevés, car il nous délivre de la colère qui vient.

Cette assurance doit nous rendre vigilants, car des temps d’assoupissement viendront et deux groupes se distingueront : les veilleurs et les dormeurs. Parce que nous serons un jour réveillés par le Maître, nous devons maintenant vivre une vie réveillée. Car qui ne veille pas ne verra pas. Qui ne veille pas n’entendra pas. Quand sonnera la trompette ultime et qu’une terreur sans pareille saisira les gens, parce que la colère sera révélée, nous partirons. Alors, nous régnerons. Alors, nous nous reposerons. Alors, nous célébrerons. Mais jusque là, nous veillerons, nous souffrirons, nous travaillerons. C’est parce que nous l’attendons que nous servons.

 

                                                                                              Egbert Egberts

 


Texte biblique proposé pour accompagner cette courte méditation :
1Thessaloniciens 4.13-5.11 : (version Semeur)

Nous ne voulons pas, frères, vous laisser dans l’ignorance au sujet de ceux qui sont décédés, afin que vous ne soyez pas tristes de la même manière que le reste des hommes, qui n’ont pas d’espérance. En effet, puisque nous croyons que Jésus est mort et ressuscité, nous croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts. Car voici ce que nous vous déclarons d’après une parole du Seigneur : nous qui serons restés en vie au moment où le Seigneur viendra, nous ne précéderons pas ceux qui sont morts. En effet, au signal donné, sitôt que la voix de l’archange et le son de la trompette divine retentiront, le Seigneur lui-même descendra du ciel, et ceux qui sont morts unis au Christ ressusciteront les premiers. Ensuite, nous qui serons restés en vie à ce moment-là, nous serons enlevés ensemble avec eux, dans les nuées, pour rencontrer le Seigneur dans les airs. Ainsi nous serons pour toujours avec le Seigneur. Encouragez-vous donc mutuellement par ces paroles.

Quant à l’époque et au moment de ces événements, vous n’avez pas besoin, frères, qu’on vous écrive à ce sujet : vous savez fort bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra de façon aussi inattendue qu’un voleur en pleine nuit. Lorsque les gens diront : “Maintenant règne la paix ! Maintenant nous sommes en sécurité !”, alors précisément, la ruine fondra subitement sur eux, comme les douleurs saisissent la femme enceinte, et aucun n’échappera.

Mais vous, mes frères, vous n’êtes pas dans les ténèbres pour que le jour du Seigneur vous surprenne comme un voleur. Car vous êtes tous enfants de la lumière, enfants du jour. Nous n’appartenons ni à la nuit ni aux ténèbres. Ne dormons donc pas comme le reste des hommes, mais restons vigilants et sobres. Ceux qui dorment, dorment la nuit, et ceux qui s’enivrent, s’enivrent la nuit. Mais nous qui sommes enfants du jour, soyons sobres : revêtons-nous de la cuirasse de la foi et de l’amour, et mettons le casque de l’espérance du salut. Car Dieu ne nous a pas destinés à connaître sa colère, mais à posséder le salut par notre Seigneur Jésus-Christ : il est mort pour nous afin que, vivants ou morts, nous entrions ensemble, avec lui, dans la vie. C’est pourquoi encouragez-vous les uns les autres et aidez-vous mutuellement à grandir dans la foi, comme vous le faites déjà.

 

 

 

 

Pour télécharger la Bible avec un logiciel de recherche, vous pouvez aller sur le site suivant (le programme est gratuit) : http://www.123-bible.com/index.htm.
Vous pouvez trouver d’autres méditations, une par jour, sur le site suivant :
http://www.vivreaujourdhui.com/
Vous trouverez les archives des pensées 
à cet endroit et celles de la deuxième série ici et celles de la troisième série ici. Celles de la quatrième série sont ici. Celles de la série actuelle se trouvent ici.
Les archives des pensées sur les 39 livres de l’Ancien Testament
sont ici.
Les archives des pensées des 27 livres du Nouveau Testament
sont ici.

 


Il n’est pas fou celui qui perd ce qu’il ne peut garder, afin de gagner ce qu’il ne peut perdre. (Jim Elliot)